Les catacombes de Paris

Oui je sais, rien qu’à lire le titre, vous vous dites déjà que j’en ai fini avec le Japon, que je ne vous en parlerai plus et vous êtes tristes. Ne vous inquiétez pas, c’est loin d’être le cas !
Seulement, je suis rentrée depuis un peu plus d’un mois maintenant et ne croyez pas que je ne continue pas à voyager et visiter ici, en France et en Europe. Je n’ai pas envie que vous perdiez le fil de ces escapades, alors même si j’étudie une solution pour mettre une carte à votre disposition, en attendant, je vais vous raconter mes visites à Paris tout en continuant à poster sur mon voyage à Tokyo de ce début d’année et même pourquoi pas sur mes précédents voyages, en Erasmus en Slovénie et ailleurs. Varions juste les plaisirs.

Il y a quelques semaines, je suis allée visiter les catacombes de Paris.
En référence à l’ossuaire de Rome, le nom des catacombes de Paris fait donc penser à un cimetière antique. Pourtant, celles de Paris sont assez récentes.
En effet, elles n’ont été habilitées en tant que telles qu’à partir de 1785. A cette époque,  le cimetières des innocents dans le quartier des Halles, qui était le principal cimetière de Paris depuis près de dix siècles, était devenu un foyer d’infection et le Conseil d’Etat décida alors sa suppression et l’évacuation de ce cimetière.
Il a alors été décidé de déplacer les ossements dans des anciennes carrières de Paris, une fois que ces dernières eut été bénies. Les ossements ont été déplacés chaque nuit du 7 avril 1786 jusqu’en 1788 lors d’une procession de prêtres chantant l’office des morts accompagnant les tombeaux remplis d’ossements et recouverts d’un drap noir. C’est cette “deuxième” et dernière demeure que vous pouvez visiter de nos jours, au niveau des carrières de la Tombe-Issoire, dans la 14ème arrondissement.
Pour la petite histoire, et pour ceux qui pensent qu’il est étrange de visiter un cimetière, sachez qu’en 1860, Napoléon III y descendit avec son fils.

catacombesplan

Bien que les catacombes de paris contiennent plus de 6 millions d’ossements répartis en 11 000 m², la visite d’environ 45 minutes ne vous fera parcourir qu’environ 2 km.
Et dites-vous bien que si vous décidez de les visiter l’été, pour échapper à la chaleur, vous ne serez pas les seuls à avoir cette idée. Pour préserver la qualité de la visite (et je pense pour d’autres obscures raisons de sécurité), le nombre de personne au même moment dans les catacombes est limité à 200. Il se pourrait donc que vous ayez à attendre (au soleil) avant de pouvoir descendre les 130 marches qui vous mènent à 20 mètres sous terre.
Attention, prévoir un petit gilet pour les frileux, il ne fait que 14°C.

Comment s’y rendre ?
La visite libre des catacombes peut avoir lieu de 10h à 17h du mardi au dimanche (pas de visite les jours fériés).
1, avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, (place Denfert-Rochereau), 75014 Paris
Métro et RER : Denfert-Rochereau

 Tarifs : 8€ plein tarif / 6€ tarif réduit / 4€ jeunes de 14 à 26 ans inclus

Visitez les Catacombes de Paris par mairiedeparis

Leave a Reply

Your email address will not be published.