To cumute

Et me voici de retour à Paris pour les prochaines semaines. De retour dans la capitale, je suis de nouveau dans la routine métro-boulot-dodo.
Bien que ce n’ait pas été mon cas à Tokyo, car la résidence universitaire ne se trouvait qu’à 15 min à pied du campus, les habitants des grandes villes passent en général de nombreuses heures dans les transports rien que pour faire le trajet domicile – bureau. En anglais, il y a un verbe pour ça “to comute”, et vous imaginez bien que les Tokyoïte n”échappent pas à la règle !

Je ne sais pas si vous avez déjà vu ce genre de vidéos, mais ce n’est pas un mythe : je vous conseille fortement d’éviter les heures de pointes à Tokyo. Et pour avoir eu “la chance” de l’expérimenter une fois, je vous promets comprendre toutes les nuances de l’expression “être serrés comme des sardines en boite” ! Et il y a franchement plus agréable comme sensation dès le matin !
Suite à cette “fréquentation”, plus des 2/3 des 20-40 ans déclaraient avoir été victimes à plusieurs reprises d’attouchements, notamment lors des heures de pointes.
La réponse de la majorité des compagnies de transports a été la mise en place de voitures réservées aux femmes aux heures de pointes en semaine dès 1912 dans des voitures appelées Hana-Densha (花電車 ce qui se traduit par le train fleur).

Alors messieurs, s’il vous plait, faites attention à la voiture dans laquelle vous entrez en semaine entre 7:45 et 9:00 !

Et que je n’entende plus de parisiens se plaindre des métros blindés le matin !

Leave a Reply

Your email address will not be published.