Airbnb, comment voyager à prix réduit

Avez-vous déjà entendu parler d’un site web qui s’appelle AirBnB ? En tant que voyageurs, c’est une alternative souvent moins chère à l’hébergement dans une ville si vous n’avez pas de connaissance chez qui passer la nuit et que vous n’êtes pas trop ambiance auberge de jeunesse.

airBnB2AirBnB est un service fondé en 2008 à San Francisco, qui est « une plate-forme communautaire de confiance qui permet de proposer, de découvrir et de réserver des lieux d’hébergements uniques au monde ; que ce soit en ligne ou depuis un téléphone portable. » Autrement dit, c’est un site qui vous permet de réserver des nuits chez l’habitant dans plus de 34 000 villes dans le  monde. Les lieux se réservent soit entièrement, soit par chambre et tout est renseigné sur chacune des annonces.

Personnellement, j’ai souvent recours à ce service que cela soit pour louer l’appartement en entier ou seulement une chambre (selon mon besoin).  Ainsi, j’ai eu l’occasion de tester à New York, Paris, Londres, Lyon et Prague, seule, avec une amie, ou mon petit-ami. J’ai rarement été déçue car les annonces sont en général bien remplies et les photos présentes sont souvent faites par des photographes accrédités par AirBnb.

La clé pour ne pas se faire avoir est de faire très attention aux commentaires que vos hôtes ou vos visiteurs ont reçu de la part des autres sur le site.

Ainsi, en 2011, j’ai passé une semaine à Harlem chez Ssameer, la première fois que je testais le service. Nous avons pu nous loger à 2 pour moins de 200€ la chambre tout en pouvant, en rentrant d’une longue journée d’aventure, échanger avec un New Yorkais.

Convaincue, j’ai réitéré l’expérience en 2013 à Londres où le temps d’un weekend nous nous sommes retrouvées avec une de mes meilleurs amies dans la chambre de Kimberley, à Marylebone, dans une grande colocation. Et depuis, je n’arrête plus : à Paris, à Lyon, à Prague. A chaque voyage, son hôte AirBnb.

Bref ! L’idéal pour partager le quotidien des locaux dans une ville inconnue.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.