Les cadenas de Paris

Vous vous doutez bien que Paris, ville de l’amour, a son propre pont a cadenas d’amour. Elle en a même deux : le pont des arts et le pont de l’archevêché (le plus connu étant le premier).

Tous les deux situés autour de l’île de la cité, ces ponts font parler d’eux pour plusieurs raisons. Tout d’abord à cause des cadenas mais surtout à cause de leurs conséquences. Tout d’abord un matin, Paris s’est réveillé avec la plupart de ces cadenas cisaillés (pour plus de détails, lire ici) : sans que l’on sache qui se cache derrière cela, de nombreux cadenas ont disparus du pont des arts en Mai 2010.

Mais plus dernièrement, et cela a fait le tour de l’actualité française (et oui, ce n’est pas parce que je suis à Londres que je ne continue pas de suivre les infos françaises), les cadenas ont fait des ravages ! A Paris, une partie du grillage du pont des arts s’est effondré sous le poids des cadenas que les amoureux viennent accroches sur le pont. En effet, ce dont menaçait depuis quelques temps les personnes s’opposant aux cadenas de l’amour est en train de se réaliser peu à peu : une balustrade à céder sous le poids de tous ces cadenas (pour plus de détails, lire ici).

Alors que les opposants à ces cadenas se moquent en disant que plus de la moitié des couples ayant scellés leur amour sur ce pont ne sont plus ensemble de nos jours, entant que personne ayant attaché un cadenas, je suis un peu inquiète que mon cadenas tombe à l’eau !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *