Onsen ~ 温泉

Le japon est un pays à la rencontre de plusieurs plaques tectoniques, comment l’oublier deux ans après ce terrible tsunami de mars 2011. Être à cet endroit comporte de nombreuses contraintes (fréquences des tremblements de terre, présence de nombreux volcans sur le territoire qui réduit la surface exploitable, etc.) mais, comme toute situation, elle a aussi des bons côtés. Ainsi, le Japon peut se vanter, comme peu de pays au monde peuvent le faire, d’avoir des sources d’eaux chaudes naturelles (温泉- prononcer onsen) un peu partout au Japon.

Les japonais raffolent des sources d’eau chaudes probablement depuis la nuit des temps. Initialement, elles étaient aménagées en bains publiques où les japonais se rendaient en famille. De nos jours, il y a toujours cette idée de voyage familial, annuel, qui apparaît même dans certaines séries télévisées japonaises.  

Si en tant qu’étranger, vous vous apprêtez a goûter aux délices des Onsen, il y a quelques choses que vous vous devez de savoir.
Je l’ai déjà évoqué dès cet article mais pour les japonais, un bain ne sert pas à se laver. C’est un moment agréable. Comme on partage l’eau soit avec d’autres membres de la famille à la maison, ou même avec des étrangers dans un Onsen, il est primordial de rentrer dans l’eau une fois propre.
Pour cela, il y a souvent, soit juste avant de rentrer dans la pièce, soit dans un coin de celle-ci, tout le nécessaire pour que chacun puisse faire sa toilette. Vous devez vous asseoir et utiliser ce qui se trouve autour de vous (vous avez souvent un baquet, une paume de douche, du gel douche et du shampoing mis à disposition).
Une fois que vous êtes propres, et nus, vous pouvez entrer dans le bain chaud.

Oui, vous avez bien lu : nu. Mais ne vous inquiétez pas, les bains ne sont pas mixtes. Généralement, les hommes et les femmes se séparent juste avant l’accès au bain. Et même si nous avons tendance à être choqués par cette nudité en tant que français, c’est tout à fait normal dans la culture japonaise. Mais comme c’est une activité familiale, vous n’allez pas voir que du sexy, je vous préviens tout de suite.

J’ai eu l’occasion d’aller dans deux Onsen différents au Japon.
Un à Odaiba : Odaiba  ooedo onsen. Un onsen aux décors de l’époque d’Edo.
Un à Nagano, dans le Ryokan Sekiya.
Cliquez sur les liens pour retrouver l’expérience en détails dans chacun de ces Onsen.

Si jamais le passage nudité vous a refroidi, il y a une version plus light et tout aussi agréable : les Onsen pour les pieds.
J’ai eu l’occasion de tester lors de ma journée à Izu pour admirer les cerisiers en fleur. En fin de journée en nous baladant vers la plage, nous avons trouvé comme un château d’eau qui proposait (gratuitement? En tout cas, nous n’avons trouvé personne pour payer) un foot Onsen en extérieur.
Rien de tel pour se relaxer après une journée de marche.
Je vous laisse regarder les images !

Leave a Reply

Your email address will not be published.