Lisbonne ou un autre continent

Bon, je me rends compte que je vous parle toujours de ce que je fais le week-end, mais que j’ai beaucoup de mal à vous raconter ce que je fais de mes vacances. Alors, il est temps pour moi que je vous dise ce que j’ai fait de ma semaine à Lisbonne l’été dernier.

Nous avons pris nos premières vacances d’étés, de jeunes travailleurs capables de partir quelques jours pour faire un break du boulot-métro-dodo. Et nous avons choisi la capitale portugaise (je l’avoue, mon envie de faire le tour des capitales européennes y ait peut-être pour quelque chose !).
Malgré mes collègues portugais, je n’avais pas la moindre idée de ce que nous trouverions à Lisbonne, en dehors de la chaleur et de la mer mais nous n’avons pas été déçus !

Tout d’abord ce voyage nous a fait réaliser les 3 conseils que je vous avais donné ici, mais aussi nous avons eu l’impression d’être transporté sur un autre continent grâce à deux éléments du paysage qui sont fortement connoté des Amériques :

  • Un tour au Brésil : vous avez l’impression d’avoir traversé l’Atlantique et de vous retrouver à Rio face au Christ Redempteur alors que non; vous apercevez le Cristo Rei (Christ Roi en français). Représentant le Sacre-Cœur de Jésus, cette structure de 110 mètre de haut est assez récente puisque sa construction a commencé en 1949 et s’est achevée en 1959. Son homologue brésilien existait déjà depuis bien longtemps.
  • Et pour vous rentre à cette statue depuis Lisbonne, vous devrait emprunter le pont du 25 avril. Une ressemblance frappante avec le Golden Gate Bridge, ce fameux pont suspendu de San Francisco présent dans tant de film américain. Même si ils ne sont pas comparables en taille, le pont de Lisbonne était tout de même le 5ème pont suspendu le plus long au monde, et le plus long hors des USA, en 1966. Le nom quant-à lui vient de la date de la révolution des œillets. Ce pont est un pont motorisé, et n’a pas de trottoir pour piétons (je le dis en passant, des fois que certains se sentent l’âme aventurier)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.